Vos questions sont entre de bonnes mains

Labourer

Partager
Envoyer par email

Labourer et bêcher : définition

Labourer le sol, c'est travailler la couche de terre arable en profondeur (25 à 50 cm), en la retournant.

Le terme labourer est surtout utilisé en agriculture, où le labourage est effectué par des machines agricoles. Au jardin, on parle plutôt de bêchage : on plante profondément dans le sol une bêche (sols sableux) ou une fourche-bêche (sols argileux) afin de retourner complètement la terre.

Le bêchage peut être simple (une hauteur de bêche, soit 25 cm), ou double (deux hauteurs de bêche, soit 50 cm). Le bêchage double, qui tend à disparaître, se pratique surtout dans les terres très lourdes et argileuses, afin de les ameublir et de les décompacter en profondeur.

Avantages du bêchage

  • Le sol est décompacté et les mottes sont brisées, ce qui permettra à l'eau et à l'air de se diffuser et aux racines de s'épanouir.
  • Le bêchage permet d'incorporer efficacement les éventuels amendements et engrais nécessaires à l'amélioration de votre sol.
  • Le bêchage limite la repousse des mauvaises herbes et les contaminations cryptogamiques.
  • Lorsqu'on bêche avant l'hiver, le gel se charge de fragmenter ensuite les mottes de terre.

Trouvez un pro près de chez vous

Inconvénients du bêchage

  • Le bêchage est pénible pour le dos, c'est même la plus pénible des tâches de jardinage.
  • Il perturbe brutalement la vie du sol, étant fortement préjudiciable aux vers de terre, aux bactéries et aux champignons vivant dans la terre.
    • En particulier, c'est dans la couche superficielle du sol (12 à 15 cm) que travaillent des micro-organismes nécessaires à la croissance des plantes.
    • Enfouir cette couche trop profondément entraîne la disparition de ces micro-organismes.

Labourer : le motoculteur, alternative au bêchage

Le bêchage manuel est une opération épuisante. Lorsqu'il s'agit de grandes surfaces, on peut le remplacer par un travail au motoculteur équipé d'une charrue dont le soc pénètre la terre sous la traction du motoculteur pour effectuer un labour.

À savoir : le motoculteur et ses accessoires peuvent s'acheter, mais aussi se louer à la journée, juste quand on en a besoin.

Labourer : la grelinette, alternative au bêchage

Pour les tenants du jardinage traditionnel, point de salut hors du bêchage, voire du double bêchage !

Les partisans d'un jardinage écologique déconseillent au contraire le bêchage et préconisent l'usage de la grelinette ou aéro-bêche : c'est une sorte de bêche composée de deux manches parallèles encadrant un support métallique à quatre dents. Avec cet outil, on ameublit et aère la terre en profondeur, mais sans la retourner.

Avantages de la grelinette

  • La grelinette est un outil beaucoup moins pénible à manier que la bêche ou la fourche bêche : elle sollicite en effet les bras et les jambes et non le dos.
  • C'est un outil qui respecte mieux la terre et ses hôtes, ameublissant profondément le sol sans en bouleverser les couches.

Inconvénients et limites de la grelinette

  • La grelinette ne permet pas d'enfouir les amendements nécessaires à votre sol.
  • Dans les sols jamais travaillés ou argileux, elle ne suffit pas à remplacer le bêchage.
Demander un devis

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
franck beneytou

vente et reparation tout materiel de jardinage | beneytou-motoculture

Expert

fabrice seguin

coach en création de jardin (depuis 2009)

Expert

alain v.

ancien professeur d'agriculture

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !



Trouver une plante

Recherchez par nom

Rechercher

OU

Recherche par critères

Couleur des fleurs

Couleur des feuilles

Climat

  • Climat continental : Climat contrasté : très froid l'hiver, et très chaud l'été. Les précipitations sont faibles. C'est le climat de référence pour les dates de semis et de plantation.
  • Climat océanique : Climat tempéré : hiver doux et été frais. Les précipitations sont abondantes. Vous pouvez semer et planter un peu avant la date de référence.
  • Climat semi-océanique : Entre le climat continental et le climat océanique : hiver et été sont marqués, et les précipitations sont régulières.
  • Climat méditerranéen : Climat chaud et sec en été, et doux en hiver. Les précipitations sont rares mais peuvent être très fortes, et il pleut surtout à l'automne. Vous pouvez semer et planter un mois avant la date de référence.
  • Climat montagnard : Été doux et hiver rigoureux. Les précipitations sont importantes. Vous pouvez semer et planter un mois après la date de référence.
Envie d'en savoir plus ?

Plantation

  • Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
  • Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
  • Plante aquatique : La plante pousse dans l'eau (bassin de jardin, aquarium, bord de cours d'eau, marais, etc.).
Envie d'en savoir plus ?

Exposition

  • Soleil : La plante a besoin de beaucoup de soleil pour s'épanouir tout au long de la journée. Elle ne doit pas être à l'ombre d'une construction ou de plantes plus grandes.
  • Mi-ombre : La plante a besoin de soleil, mais pas trop. Elle s'épanouira dans un espace ensoleillé une partie seulement de la journée.
  • Ombre : La plante craint l'exposition directe au soleil. Elle poussera à l'ombre d'une construction ou d'autres plantes plus grandes.
Envie d'en savoir plus ?

Uniquement les plantes

  • Facile à entretenir : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
  • À faible besoin en eau : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
  • Résistantes au froid : Plante résistante au gel.

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

Avec notre newsletter hebdo, recevez enfin des réponses fiables à vos questions du quotidien dans votre boite aux lettres !

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.