Haut

Poser 1 question

Cordyline

Cordyline

Photo de Cordyline

En fonction des espèces, les cordylines sont utilisées au jardin ou comme plantes d’intérieur. Graphiques, vertes ou colorées, elles apportent partout une jolie touche exotique.

Fiche d'identité : Cordyline

Nom(s) commun(s) : Cordyline

Nom(s) latin(s) : Cordyline

Famille : Agavacées

Type(s) de plante : 

Plante à feuillage décoratif

Climat :

Océanique Méditerranéen

Esthétique

  • Couleur des feuilles

  • Couleur des fleurs

  • Végétation i Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace

  • Feuillage i Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant

  • Forme i Étalé ou tapissant : La croissance de la plante est principalement horizontale. Elle tend à couvrir le sol.
    Buissonnant : La plante forme un buisson. Sa forme n'est pas régulière.
    Arrondi, en boule ou ovale : La plante croît dans toutes les directions de manière régulière. Elle forme une boule ou un ovale. S'il s'agit d'un arbre, son tronc est court, et son feuillage le cache.
    Ouvert ou divergeant : La plante s'évase en grandissant.
    Conique ou pyramidal : La plante est large à sa base, et s'élève en pointe.
    Élancé ou colonnaire :La croissance de la plante est principalement verticale. Sa forme est élancée, et son feuillage est étroit. Pour un arbre fruitier, on parle de haute-tige ou de demi-tige. Si l'arbre ou l'arbuste est haut et très fin, on dira qu'il est érigé ou fastigié.
    Palme ou parasol : La plante s'élève verticalement, puis s'étale horizontalement dans sa partie haute. Son sommet est relativement plat.
    Pleureur ou tombant : Le feuillage de l'arbre ou de la plante descend vers le sol.
    Grimpant : La plante grimpe le long d'un mur ou d'une structure.
    Palissé : L'arbre fruitier se développe selon une forme géométrique grâce à des supports horizontaux. Les branches s'étendent sur deux dimensions seulement.
    Pour en savoir plus

    Élancé ou colonnaire

  • Hauteur à maturité i La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,60 à 10 m

  • Largeur à maturité

    0,40 à 1 m

Jardinage

  • Entretien i Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré

  • Besoin en eau i Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen

  • Croissance i Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente

  • Multiplication i La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis | Bouturage

  • Résistance au froid (rusticité) i Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (tendre) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile

  • Densité

    1 pied/m²

Emplacement

  • Exposition i Soleil : La plante a besoin de beaucoup de soleil pour s'épanouir tout au long de la journée. Elle ne doit pas être à l'ombre d'une construction ou de plantes plus grandes.
    Mi-ombre : La plante a besoin de soleil, mais pas trop. Elle s'épanouira dans un espace ensoleillé une partie seulement de la journée.
    Ombre : La plante craint l'exposition directe au soleil. Elle poussera à l'ombre d'une construction ou d'autres plantes plus grandes.
    Pour en savoir plus

    Soleil

  • Utilisation i Intérieur : La plante se plaît à l'intérieur d'un logement. Elle vit bien avec peu de lumière et une température constante.
    Balcon ou terrasse : La plante peut vivre en extérieur dans un pot, un bac ou une jardinière.
    Serre et véranda : La plante se plaît dans un lieu chaud, ensoleillé et abrité des courants d'air.
    Verger : La plante se développe entourée d'arbres fruitiers.
    Prairie : Une prairie peut être un gazon classique, ou mêler fleurs et graminées.
    Couvre-sol : Une plante couvre-sol s'étend sur la surface du sol et cache la terre.
    Bosquet ou forêt : La plante se plaît entourée d'arbres, dans un bois.
    Massif ou bordure : La plante se plaît entourée d'autres plantes, et a des qualités décoratives.
    Haie : La plante peut servir dans une haie. Elle est assez occultante, et peut être taillée régulièrement.
    Plantation isolée : La plante se plaît seule. Elle n'a pas besoin d'être entourée d'autres plantes.
    Rocaille : La rocaille est une décoration de jardin faite de roches et de plantes, avec un aspect naturel.
    Potager : La plante se développe entourée de légumes et de plantes aromatiques.
    Pour en savoir plus

    Intérieur | Balcon ou terrasse | Serre et véranda | Plantation isolée

  • Plantation i Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Plante aquatique : La plante pousse dans l'eau (bassin de jardin, aquarium, bord de cours d'eau, marais, etc.).
    Pour en savoir plus

    Pleine terre | Bac, pot ou jardinière

  • Type de sol i Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Humus ou terreau : Terre riche en végétaux décomposés, noire ou très sombre, qui ne colle pas quand elle est humide, et facile à travailler. On parle aussi de sol humifère.
    Pour en savoir plus

    Humus, terreau

  • PH du sol i Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Neutre

  • Humidité du sol i L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Pour en savoir plus

    Sol drainé

  • Plantation ou semis

    mars avril mai
    juin juil. août
    sept. oct. nov.
    déc. janv. fév.
  • Floraison

    mars avril mai
    juin juil. août
    sept. oct. nov.
    déc. janv. fév.

Qui penserait de prime abord que les cordylines sont comestibles ? Et pourtant leurs rhizomes étaient consommés par les Polynésiens et les Mélanésiens. Les Européens lui ont trouvé un vague goût de chou comme le rapporte Georg Foster dans son livre « Voyage autour du monde » paru en 1777 : « la pousse centrale, quand elle est suffisamment tendre, a un goût qui a quelque chose comme le noyau d’amande, avec un peu la saveur du chou ».

C’est en Nouvelle-Zélande que le premier plan de Cordyline australis a été recueilli en 1769, lors du premier voyage de James Cook dans le Pacifique, par deux naturalistes de l’expédition, Sir Joseph Banks et Daniel Solander.

Son nom vient du grec kordulê qui signifie « massue » et évoque la forme épaisse du rhizome.

Aujourd’hui classé dans la famille des Agavacées (mais on le trouve encore en fonction des sources consultées dans la famille des Astéliacées et même des Liliacées), le genre Cordyline comprend une quinzaine d’arbustes et de petits arbres persistants, à l’allure de palmiers, qui poussent dans le sud-ouest du Pacifique. Une seule espèce est originaire d’Amérique tropicale.

En raison de leur origine, les cordylines n’offrent pas une très grande rusticité. On peut les cultiver en pleine terre dans des régions à hiver très doux ou à climat océanique tempéré (la Cordyline indivisa adore les zones de brume côtière). Mais il est plus prudent de cultiver les C. australis, notamment celles à feuillage coloré, en pot et de leur faire passer l’hiver en serre ou véranda.

Vous pouvez aussi les cultiver exclusivement comme des plantes d’intérieur, surtout Cordyline fruticosa, à condition de leur assurer lumière et taux d’humidité suffisant, deux conditions indispensables à leur bonne santé chez vous.

Ce sont toutes des plantes à croissance lente. À l’extérieur, les vieux sujets forment un tronc et peuvent atteindre 6 à 10 m de hauteur. En intérieur, cultivées en pot, leur croissance est encore plus lente et même adultes, elles sont bien plus petites qu’en milieu naturel... Rien d’étonnant donc s’il faut attendre longtemps avant qu’une cordyline ne fleurisse sous nos latitudes. Il est même possible que ses fleurs vous restent inconnues. Une déception que la beauté du feuillage vous fera oublier !

Bon à savoir : la confusion entre la cordyline, notamment la C. indivisa, et le dracaena, autre plante d’intérieur, est courante. Pour faire simple, sachez que la cordyline a un turion volumineux et des racines blanches ; le dracaena est sans turion et à racine jaunâtre.

Dracaena

Espèces et variétés de cordylines

Genre et espèce Variété Floraison Feuillage Utilisations PHOTO
Cordyline australis Espèce type À l’extérieur, arrivées à maturité, elles produisent une longue tige au bout de laquelle fleurit une panicule de petites fleurs blanc pur qui se ramifie en plusieurs rosettes foliaires qui fleurissent à leur tout.

La floraison est suivie d’une fructification en drupes (petits fruits).
Les jeunes feuilles sont assez étroites.

Les feuilles adultes sont plus larges et peuvent, si la cordyline est installée en pleine terre, atteindre jusqu’à 1 m de longueur.
En pleine terre dans les régions océaniques ou de climat doux.

En pot dans les autres régions pour pouvoir facilement l’hiverner en serre ou véranda.
'Red Star', 'Renegade Tana', 'Purple Tower', 'Burgundy Spire' Voir ci-dessus. Feuillages rouge sombre brillant au pourpre presque noir, en passant par le violacé. Mêmes utilisations que C. australis.

Rusticité : -0 °C/-10 °C.
'Southern Splendour', 'Sunrise', 'Charlie Boy', 'Pink Passion' Floraison estivale blanche et parfumée. Feuillage à dominante rose plus ou moins soutenue.

Impossible de les manquer dans un jardin !
Mêmes utilisations que l’espèce type.

La rusticité varie en fonction des variétés, entre -6 °C et -10 °C.
Cordyline indivisa Espèce type Floraison en épis blancs au bout d’une tige de 1,5 m environ suivie de petits fruits blancs bleutés. Feuillage vert tendre et légèrement bleuté, en touffes coiffant le tronc.

Les feuilles sont assez larges (plus de 10 cm).
En sujet isolé, dans un jardin de bord de mer.

Elle adore les climats frais et humides.
Cordyline fruticosa Espèce type Floraison en panicules d’environ 50 cm de longueur.
Les petites fleurs sont odorantes, blanches ou d’un mauve un peu terne.

Les drupes qui suivent la floraison sont rouge vif.
Feuilles minces et lancéolées d’environ 75 cm de longueur.

Elles sont réunies en bouquets à l’extrémité de la tige.
Privilégiez une utilisation à l’intérieur.

Elle peut passer l’été dehors mais dès que les températures nocturnes descendent à 8 °C, direction la maison !
'Red Edge' Floraison en petites fleurs blanches mais il faut bien attendre 10 ans avant de les voir quand on la cultive en intérieur. Feuilles souples, d’une longueur de 40 cm environ, et d’une belle couleur rose à nervures centrales vertes. À cultiver en intérieur car gélive.

Plantation de la cordyline

Où planter la cordyline ?

La cordyline se plante en toutes régions mais pas dans les mêmes conditions en fonction des exigences des différentes espèces.

  • Pas de plantation en pleine terre dans les régions montagneuses ou aux hivers même un peu rigoureux. Plusieurs jours de gelées lui seront fatals même si vous la protégez bien.
  • Plantation en pleine terre dans le sud-est de la France mais aussi sur le littoral breton ou normand sous l’influence d’un climat océanique et d’hivers moins féroces. En dehors de ces régions, jouez la prudence et plantez vos cordylines en pot.

Quand planter la cordyline ?

Si vous la destinez à l’extérieur, plantez-la de préférence au printemps. On en trouve toute l’année au rayon plantes d’intérieur des jardineries.

Comment planter la cordyline ?

En pleine terre :

  • Attendez mai pour planter.
  • Il lui faut un sol ordinaire, plutôt léger, enrichi de compost.
  • Si votre terre est lourde, ajoutez un peu de sable ou de graviers au fond du trou de plantation pour faciliter le drainage.
  • Installez-la à un endroit très bien ensoleillé mais protégez les variétés colorées du soleil direct.
  • Choisissez-lui un endroit le plus possible abrité des courants d’air froids et du gel.

En pot :

  • N’oubliez pas de mettre au fond du contenant une bonne couche de drainage (plusieurs centimètres de tessons de poteries, de gravier ou de billes d’argile).
  • Utilisez un terreau « plantes vertes ».
  • Évitez le plein soleil pour les variétés colorées.

Bon à savoir : même si la Cordyline australis peut trôner toute seule l’été dans son pot, vous pouvez aussi lui procurer des compagnons parmi lesquels l’euphorbe 'Diamond Frost' dont la légèreté et la multitude de petites fleurs blanches se marient bien à sa silhouette.

Culture et entretien de la cordyline

Au jardin

  • Apportez-lui un engrais liquide tous les 15 jours.
  • Donnez-lui un peu de compost au printemps et à l’automne.
  • L’hiver :
    • Paillez abondamment son pied, ne lésinez pas sur sa protection.
    • Vous pouvez aussi rassembler les feuilles et les lier avant de les coiffer d’un voile d’hivernage.

Une jeune plante ne pourra sans doute pas passer l’hiver sans ces précautions.

Faire un paillage

En serre froide l’hiver

  • La température ne doit pas descendre au-dessous des 7 °C.
  • Arrosez seulement une à deux fois par mois.

En pot, en véranda, dans la maison

  • Offrez-lui un endroit bien lumineux : soleil pour les variétés vertes, lumière tamisée pour les variétés colorées.
  • Arrosez régulièrement en été pour garder le pied frais mais surtout pas détrempé.
  • En hiver, un bon arrosage une fois par semaine suffit. Vous pouvez l’installer dans une soucoupe garnie de billes d’argile pour lui donner l’humidité dont elle a absolument besoin pour bien vivre.
  • Surfacez sur 5 ou 6 cm chaque année.
  • Rempotez tous les 3 à 4 ans.

Avec de tels soins, vous pourrez conserver votre cordyline longtemps.

Si vous en achetez une de belle taille, elle fera toujours son effet dans une grande pièce ou une entrée bien éclairée.

Bon à savoir : une Cordyline fruticosa peut atteindre 1,50 m en intérieur.

Taille de la cordyline

Les cordylines ne se taillent pas. Contentez-vous d’ôter les feuilles sèches pour garder leur beauté aux troncs.

Multiplication de la cordyline

Il est possible de multiplier la cordyline par semis, par rejets ou par bouture.

Multiplier par semis

La multiplication par semis s’effectue en février-mars.

  • Les graines se trouvent chez des grainetiers spécialisés.
  • Avant de passer au semis, laissez tremper les graines pendant 24 h.
  • Semez dans du terreau à une profondeur de 2 cm.
  • Placez en mini-serre chauffante (température constante de 27 °C).
  • La germination prend de 4 à 6 semaines. Quand les bébés plantes atteignent 5 cm, il est temps de les rempoter dans de plus grands pots.

Rempoter une plante

Il est envisageable de récupérer les graines sur l’arbuste, à condition qu’il fleurisse et que les graines arrivent à maturité.

Rejets

La multiplication par rejets s’effectue généralement au printemps et les résultats sont assez rapides.

  • Prélevez au pied de la plante des rejets de 1 ou 2 cm de hauteur et installez-les dans un mélange de terreau et de sable humide, dans une caissette de multiplication ou dans des pots coiffés de sacs plastiques transparents bien fermés.
  • Exposez à une lumière vive (mais pas en plein soleil) et dans un endroit chaud pendant 4 à 6 semaines.
  • Puis, pendant quelques mois, arrosez pour empêcher le mélanger de sécher et fertilisez une fois par mois.

Les petites plantes seront alors suffisamment solides pour rejoindre chacune un pot de 10-15 cm et y poursuivre leur croissance.

Bouture

La multiplication par boutures de tige s’effectue généralement au printemps et les résultats sont assez rapides.

  • Coupez une tige d’au moins 20 cm de hauteur.
  • Avec une lame bien désinfectée, coupez des tronçons de tiges juste au-dessous des nœuds.
  • Enlevez toutes les feuilles sauf celles du tronçon de l’extrémité de la tige.
  • Installez un seul tronçon par godet ou petit pot.
  • Ne le plantez pas, couchez-le à l’horizontale, enfoncez-le aux deux tiers et arrosez en pluie toute fine.
  • Placez toutes les boutures dans une mini-serre chauffante (20 °C) et maintenez l’atmosphère humide grâce à des pulvérisations.

Huit semaines plus tard, les boutures seront enracinées et vous pourrez les rempoter.

Bon à savoir : vous pouvez aussi bouturer la tige sur toute sa longueur dans une caisse de multiplication. Dans ce cas, enterrez toute la tige à une profondeur de deux fois le diamètre de la tige. Elle va s’enraciner et produire de nouvelles pousses. Quand celles-ci vont apparaître, vous n’aurez plus qu’à découper le tronc en morceaux et replanter chaque nouvelle plante dans un pot individuel.

Maladies, nuisibles et parasites

Les cordylines au jardin sont peu sensibles aux maladies ce qui n’est pas le cas de celles qui vivent en intérieur, notamment la Cordyline fruticosa (« l’épinard hawaïen »).

  • Si des taches apparaissent sur les feuilles, c’est la conséquence d’un excès d’arrosage. Modérez les arrosages et tout devrait rentrer dans l’ordre.
  • Si le bord des feuilles brunit, votre cordyline souffre d’une trop grande sécheresse de l’air. Augmentez l’hygrométrie en plaçant le pot sur un lit de billes d’argile maintenu humide.
  • Si les feuilles perdent leurs couleurs, c’est qu’elles manquent de lumière. Il faut déplacer votre plante.
  • Si les feuilles tombent et pourrissent, il s’agit d’un excès de froid ou d’eau, voire les 2 excès conjugués. Installez-la dans un endroit plus chaud et laissez sécher la terre.
  • Si les jeunes feuilles sont toutes petites, c’est par manque de nourriture. Apportez de l’engrais liquide, surtout entre mars et septembre.

Conseils écologiques

Si vous constatez la présence de pucerons verts sur les jeunes feuilles, vaporisez la plante avec une eau légèrement savonneuse.

Si vous débusquez au revers des feuilles des cochenilles, enlevez-les une à une avec un coton imbibé d’alcool à 90 °C.

Lutter contre les pucerons


Par Catherine Oursel

Cette page vous a intéressé ?

Envoyer à un ami
0 Voter

Plantes du même type

  • Bambou Bambou
  • Exposition

     
  • Entretien

  • Besoin en eau

Réactions à propos de cette plante

0 caractères (70 minimum)

Conseils : Le démarchage commercial est interdit

 

Trouver une plante

Recherche par nom

OU

Recherche par critères

  • Couleur des feuilles

  • Couleur des fleurs

  • Entretien

    Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus
  • Besoin en eau

    Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus
  • Exposition

    Soleil : La plante a besoin de beaucoup de soleil pour s'épanouir tout au long de la journée. Elle ne doit pas être à l'ombre d'une construction ou de plantes plus grandes.
    Mi-ombre : La plante a besoin de soleil, mais pas trop. Elle s'épanouira dans un espace ensoleillé une partie seulement de la journée.
    Ombre : La plante craint l'exposition directe au soleil. Elle poussera à l'ombre d'une construction ou d'autres plantes plus grandes.
    Pour en savoir plus

Recherche avancée

Téléchargements

40 plans de jardin
40 plans de jardin

Guides et plans
145 pages - 2014 - pdf

 Télécharger e-Bibliotheque : 5100 documents Gratuit

Retrouver ComprendreChoisir sur :

Cordyline : planter et cultiver des cordylines
© 2007-2014, Fine Media | Qui sommes-nous ? | Contact | CGU | Charte de modération | Plan du site | Devenez rédacteur
Professionnel, soyez présent gratuitement sur notre site | Recevoir des demandes de devis, contacts qualifiés | Publicité & partenariats | Agence RP, eRéputation

Enquête "La maison & vous"

Participez à notre enquête en répondant à quelques questions sur l'univers de la maison. Cela nous permettra de mieux répondre à vos attentes.

Je participe Non Merci

Merci d'avance de votre participation !

L'équipe ComprendreChoisir.