Haut

Poser 1 question

Chlorophytum

Chlorophytum

Photo de Chlorophytum

Gracieuse plante verte, le chlorophytum est apprécié pour sa robustesse et sa facilité d’entretien. Très présent dans les bureaux, il est particulièrement adapté à la culture en suspension grâce à son feuillage rubané, souple et arqué.

Fiche d'identité : Chlorophytum

Nom(s) commun(s) : Chlorophytum, Phalangère, Plante araignée

Nom(s) latin(s) : Chlorophytum

Famille : Agavacées

Type(s) de plante : 

Plante à feuillage décoratif

Climat :

Océanique Semi-océanique Méditerranéen

Esthétique

  • Couleur des feuilles

  • Couleur des fleurs

  • Végétation i Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace

  • Feuillage i Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant

  • Hauteur à maturité i La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 0,60 m

  • Largeur à maturité

    0,15 à 0,50 m

Jardinage

  • Entretien i Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile

  • Besoin en eau i Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen

  • Croissance i Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide

  • Multiplication i La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Division | Bouturage | Marcottage

  • Résistance au froid (rusticité) i Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (tendre) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile

  • Densité

    3 à 5 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition i Soleil : La plante a besoin de beaucoup de soleil pour s'épanouir tout au long de la journée. Elle ne doit pas être à l'ombre d'une construction ou de plantes plus grandes.
    Mi-ombre : La plante a besoin de soleil, mais pas trop. Elle s'épanouira dans un espace ensoleillé une partie seulement de la journée.
    Ombre : La plante craint l'exposition directe au soleil. Elle poussera à l'ombre d'une construction ou d'autres plantes plus grandes.
    Pour en savoir plus

    Mi-ombre | Ombre

  • Utilisation i Intérieur : La plante se plaît à l'intérieur d'un logement. Elle vit bien avec peu de lumière et une température constante.
    Balcon ou terrasse : La plante peut vivre en extérieur dans un pot, un bac ou une jardinière.
    Serre et véranda : La plante se plaît dans un lieu chaud, ensoleillé et abrité des courants d'air.
    Verger : La plante se développe entourée d'arbres fruitiers.
    Prairie : Une prairie peut être un gazon classique, ou mêler fleurs et graminées.
    Couvre-sol : Une plante couvre-sol s'étend sur la surface du sol et cache la terre.
    Bosquet ou forêt : La plante se plaît entourée d'arbres, dans un bois.
    Massif ou bordure : La plante se plaît entourée d'autres plantes, et a des qualités décoratives.
    Haie : La plante peut servir dans une haie. Elle est assez occultante, et peut être taillée régulièrement.
    Plantation isolée : La plante se plaît seule. Elle n'a pas besoin d'être entourée d'autres plantes.
    Rocaille : La rocaille est une décoration de jardin faite de roches et de plantes, avec un aspect naturel.
    Potager : La plante se développe entourée de légumes et de plantes aromatiques.
    Pour en savoir plus

    Intérieur | Balcon ou terrasse | Serre et véranda | Couvre-sol | Massif ou bordure

  • Plantation i Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Plante aquatique : La plante pousse dans l'eau (bassin de jardin, aquarium, bord de cours d'eau, marais, etc.).
    Pour en savoir plus

    Pleine terre | Bac, pot ou jardinière

  • Type de sol i Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Humus ou terreau : Terre riche en végétaux décomposés, noire ou très sombre, qui ne colle pas quand elle est humide, et facile à travailler. On parle aussi de sol humifère.
    Pour en savoir plus

    Argileux | Sableux | Caillouteux | Humus, terreau

  • PH du sol i Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Neutre

  • Humidité du sol i L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Pour en savoir plus

    Sol drainé

  • Plantation ou semis

    mars avril mai
    juin juil. août
    sept. oct. nov.
    déc. janv. fév.
  • Floraison

    mars avril mai
    juin juil. août
    sept. oct. nov.
    déc. janv. fév.

La phalangère appartient au genre Chlorophytum, et c’est sous ce nom qu’elle est le plus souvent désignée. Originaire d’Afrique du Sud, le chlorophytum fait aujourd’hui partie de la famille des Agavacées.

C’est une herbacée vivace au feuillage persistant, et aux racines charnues. Le chlorophytum se caractérise par ses longues tiges qui retombent de tous côtés, portant à la fois des panicules de petites fleurs blanches assez insignifiantes en été, et des plantules (stolons) qu’il suffit de couper et de mettre en pot pour obtenir de nouveaux plants.

Il est à la fois très robuste et peu exigeant, nul besoin d’être un expert pour le cultiver.

Cette plante se prête bien à la culture en suspension, car ses longs rubans retombent avec élégance et souplesse. Elle se cultive aussi en groupe, le plus souvent en intérieur et en pot. En climat doux ou en bord de mer, elle peut être cultivée en pleine terre.

Dans la maison, le chlorophytum est réputé pour éliminer le benzène et le xylène (encres, fumées, peintures, vernis), le formaldéhyde (agglomérés, colles, isolations, vernis), le monoxyde de carbone (chauffage, moteur) et le toluène (peintures, solvants).

Attention : le chlorophytum est gélif.

Espèces et variétés de chlorophytum

Le genre Chlorophytum comprend plus de 200 espèces. L’espèce C. comosum est la plus cultivée et la plus répandue dans le commerce. Celle-ci produit de nombreuses variétés.

Type Variété Forme et dimensions des feuilles Couleur des feuilles Qualités PHOTO
Chlorophytum comosum Espèce type Touffes souples de 0,20 m de hauteur et 0,30 m de diamètre.

Fines feuilles vert clair, de 0,30 m de long et 2 cm de large, lancéolées et arquées.
Des stolons jaunes de 60 cm sortent entre les feuilles.

Ils portent des petites fleurs blanches éphémères, vite remplacées par des plantules.
Espèce la plus répandue en France.

En milieu naturel, les plantules s’enracinent spontanément dans la terre.

En pot, on peut attacher les stolons sur un arceau de bambou pour obtenir un effet décoratif.
'Bonnie' Feuilles rubanées qui s’enroulent sur elles-mêmes. Vert franc avec une rayure centrale blanche.
'Ocean' Feuillage moins long (environ 0,20 m) et plus large que l’espèce, touffe plus compacte. Feuilles vert foncé, marginées de blanc crème.
'Atlantic' Longues feuilles rubanées de 0,50 m qui tombent en cascade. Blanches, marginées de vert foncé.
'Variegatum' En ruban long de 40 cm. Bandes de couleur vert et crème, de dimensions irrégulières.
'Vittatum' En ruban long de 15 cm à 30 cm. Feuilles de couleur blanc ou crème, bordées d’une bande étroite vert foncé.
Chlorophytum laxum Espèce type Espèce de petites dimensions, entre 10 et 25 cm, aux feuilles larges.

Petites fleurs blanches en été.
Feuilles vert vif, finement bordées de blanc.

La variété 'Pacific' a un feuillage vert vif avec une bande crème au centre.
Originaire d’Afrique occidentale.

Utilisée à l’extérieur en plante annuelle l’été, en suspension et en pot.

Plantation de chlorophytum

Où planter le chlorophytum ?

Le chlorophytum supporte l’ombre et la mi-ombre en extérieur et la lumière vive en intérieur, sans toutefois de soleil direct. Évitez les courants d’air pour toute plante cultivée en intérieur.

Il aime les sols légers, bien drainés et humifères. Idéalement, préférez un mélange de terreau et de terre de jardin.

Il ne convient pas qu’à l’intérieur, et peut également être planté au jardin, en pleine terre. En dehors des régions où il ne gèle pas, cultivez-le en annuel, dans les massifs de vivaces ou au pied d’arbustes.

Le chlorophytum s’associe bien avec les misères, le lierre, les aralias ou les Ficus repens.

Bon à savoir : sortez votre plante à la belle saison pour favoriser la coloration de son feuillage.

Quand et comment planter le chlorophytum ?

Plantez de préférence en mars et avril. Préférez les sujets les plus grands qui sont souvent les plus beaux.

Plantation en pot :

  • Choisissez un grand pot pour que les racines aient suffisamment de place. La motte ne doit pas arriver à plus de 2,5 cm du rebord du pot afin de faciliter l’arrosage.
  • Veillez au drainage en perçant le fond du pot et en garnissant le fond d’une couche de graviers ou de billes d’argile.
  • Remplissez une partie du pot avec le terreau préparé.
  • Placez la motte au centre, puis comblez avec le reste de terreau.
  • Tassez la surface autour du pied de la plante.
  • Arrosez normalement.
  • Installez le pot à la lumière en intérieur.

Plantation en pleine terre :

  • Creusez un trou 2 fois plus large que la motte et suffisamment profond pour permettre aux racines de ne pas être serrées.
  • Mélangez la terre de jardin avec du terreau plantation. Ajoutez du sable, du gravier ou des billes d’argiles, si votre sol est peu drainant.
  • Disposez votre plant bien au centre et comblez le trou avec le mélange préparé.
  • Ne tassez pas trop le sol sur les côtés.
  • Arrosez normalement.

Planter une plante vivace

Culture et entretien du chlorophytum

Le chlorophytum est facile à cultiver. Cependant, quelques gestes peuvent se révéler indispensables pour le maintenir en bonne santé :

  • Le chlorophytum apprécie une exposition lumineuse, mais sans soleil direct, surtout pour les variétés panachées. Si vous sortez vos potées ou si vous le cultivez à l’extérieur, installez-le à la mi-ombre, voire à l’ombre.
  • Une température de 18 °C est idéale, au-delà, il faut bassiner le feuillage qui a tendance à se dessécher. En hiver, maintenez-le plutôt à une température de 7 à 10 °C.
  • Arrosez régulièrement mais modérément en été, car ses racines tubéreuses stockent l’eau. Il supporte plus aisément un oubli d’arrosage qu’un substrat détrempé.
  • Il n’a pas besoin de beaucoup d’eau en hiver. Arrosez de façon plus espacée, en laissant bien sécher la surface sur quelques centimètres entre deux arrosages.
  • Ne laissez pas d’eau stagner dans sa soucoupe.
  • Faites un apport d’engrais deux fois par mois, du début du printemps jusqu’au début de l’automne.
  • Les sujets cultivés en extérieur résisteront à un coup de froid passager si leurs racines sont protégées par un paillage. Le feuillage brûlera, mais il repartira de la souche au printemps.
  • Aérez, ou mieux, sortez votre plante en été.
  • Rempotez dès que les racines occupent la totalité du pot (elles sortent alors par le trou d’évacuation de l’eau), et au moins une fois par an.
  • Supprimez les feuilles mortes et enlevez les parties abîmées sans couper la partie saine.

Rempoter une plante

Multiplication du chlorophytum

Le chlorophytum se multiple très facilement par marcottage grâce à ses stolons qui forment de nouvelles plantules ou rosettes, garnies de feuilles et de racines. C’est une méthode qui marche bien, mais qui demande de la place.

Il se multiplie aussi par division de touffe ou par bouturage.

Marcottage aérien

Vous pouvez intervenir au moment de l’année qui vous arrange :

  • Enfoncez les nouvelles rosettes dans des pots remplis de terre sableuse de préférence, tout autour de la plante mère.
  • Veillez à ne pas détacher les rosettes de la plante mère.
  • Par sécurité, fixez-les avec un fil de fer.
  • Pour obtenir une touffe plus importante, vous pouvez réunir 3 rosettes dans le même pot.
  • Au bout de 6 semaines environ, vérifiez qu’elles ont bien pris racine et séparez-les de la plante mère en coupant les tiges.
  • Cultivez ensuite comme des sujets adultes.

Faire un marcottage aérien

Bouturage

  • Prélevez les plantules formées sur les stolons. Vous pouvez les laisser prendre racine dans un verre d’eau ou les planter immédiatement dans du terreau. Veillez à prélever des plantules ayant des feuilles d’au moins 7 cm.
  • Si les plantules prélevées ont des racines, placez-les dans un bocal rempli d’eau et attendez que les racines atteignent 2 cm à 3 cm pour les rempoter.
  • Si les plantules prélevées n’ont pas de racines, plongez-les dans de la poudre d’hormones de bouturage, puis plantez-les dans un mélange humide de tourbe et de sable. Au bout de 6 semaines ou plus, une fois les racines formées, rempotez-les.
  • Cultivez ensuite comme des sujets adultes.

Faire une bouture

Division de touffe

Vous pouvez diviser la plante lors du rempotage, au printemps :

  • Enlevez délicatement la terre entre les racines.
  • Séparez la touffe en plusieurs éclats, coupez les racines abîmées.
  • Ne replantez que les éclats du pourtour, plus jeunes.

Multiplier les plantes par division

Maladies, nuisibles et parasites

Le chlorophytum n’est pas attaqué par des ravageurs.

Toutefois, ses feuilles peuvent devenir brunes ou se fendre aux extrémités, si la plante subit une affection physiologique :

  • Rempotez-la ou nourrissez-la correctement avec un engrais adapté aux plantes vertes.
  • Pulvérisez aussi son feuillage avec de l’eau non calcaire pour le réhydrater. Si les feuilles sont un peu ternes, placez votre plante à la lumière.

Conseils écologiques

Compte tenu de ses vertus dépolluantes particulières, placez le chlorophytum dans une cuisine, une chambre ou un bureau. La plante se plaît aussi dans une salle de bains, car elle apprécie l’humidité.

Cette page vous a intéressé ?

Envoyer à un ami
0 Voter

Plantes du même type

  • Ricin Ricin
  • Exposition

       
  • Entretien

  • Besoin en eau

  • Ficus Ficus
  • Exposition

       
  • Entretien

  • Besoin en eau

Questions / Réactions à propos de cette plante

C'est une question à propos de cette plante ? Vous pouvez poser une question complémentaire à la question principale. Les professionnels seront notifiés de votre nouvelle question afin d'y apporter une réponse rapide et pertinente.
 

Réaction de jumel |  04/02/2014

 

0

 

Je conseille cette plante à tous ceux qui n'ont pas la main verte : elle est increvable ! \o/

Commenter

 
 

Trouver une plante

Recherche par nom

OU

Recherche par critères

  • Couleur des feuilles

  • Couleur des fleurs

  • Entretien

    Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus
  • Besoin en eau

    Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

  • Exposition

    Soleil : La plante a besoin de beaucoup de soleil pour s'épanouir tout au long de la journée. Elle ne doit pas être à l'ombre d'une construction ou de plantes plus grandes.
    Mi-ombre : La plante a besoin de soleil, mais pas trop. Elle s'épanouira dans un espace ensoleillé une partie seulement de la journée.
    Ombre : La plante craint l'exposition directe au soleil. Elle poussera à l'ombre d'une construction ou d'autres plantes plus grandes.
    Pour en savoir plus

Recherche avancée

Retrouver ComprendreChoisir sur :

Chlorophytum : planter et cultiver le chlorophytum
© 2007-2014, Fine Media | Qui sommes-nous ? | Contact | CGU | Charte de modération | Plan du site | Devenez rédacteur
Professionnel, soyez présent gratuitement sur notre site | Recevoir des demandes de devis, contacts qualifiés | Publicité & partenariats | Agence RP, eRéputation